des ordinateurs pour favoriser la réussite scolaire des enfants dys

APDys

Association des Dys de Polynésie

LE PROJET :

DES ORDINATEURS POUR FAVORISER

LA REUSSITE SCOLAIRE DES ENFANTS DYS

ETRE DYS, C'EST QUOI ?

Le préfixe "DYS" signifie "trouble, difficulté" :

DYS-lexie, s'applique à la lecture,

DYS-calculie, à l'apprentissage du calcul,

DYS-orthographie, à l'apprentissage de l'orthographe,

DYS-graphie, à l'écriture et au dessin,

DYS-praxie, aux gestes, DYS-phasie, au langage.

Ce sont des troubles neurologiques d’origine probablement génétique qui ne peuvent être guéris. On parle plus généralement de Troubles Spécifiques de l’Apprentissage (TSA), dans lesquels sont également inclus les troubles de l’attention (TDA), troubles de l’attention et hyperactivité (TDAH).

Intégrés par l'OMS dans sa classification internationale du handicap, ces troubles sont méconnus en Polynésie française et n’y sont pas reconnu comme tel.

Ils touchent tous les milieux et 10 % à 12 % de la population mondiale serait concernée (chiffre sujet à caution).

Pendant la scolarisation, un trouble de l’apprentissage, lorsqu’il est détecté est normalement suivi d’une prise en charge spécifique (projet d’accueil individualisé - PAI) voire pour les cas les plus lourds d’une assistance éducative. 

Si la plupart des enfants concernés arrivent à vivre les classes maternelles ou les premiers cycles, plus leur parcours scolaire avance, plus le handicap devient difficile à gérer, notamment dans les prises de note.

Non pris en charge, les enfants concernés entrent trop souvent dans la spirale de l'échec scolaire et ces troubles peuvent fortement impacter la cellule familiale et les parents. 

Il est estimé que dans une classe, un à trois élèves sont dys.

 

 

POURQUOI DES ORDINATEURS ?

Il s'agit de compenser les difficultés des enfants dys scolarisés dans le système scolaire habituel. 

Les plus légèrement atteints pourront s’en sortir dans leurs apprentissages sans passer par une solution informatique ou en utilisant des outils ne nécessitant pas de logiciels spécifiques, tel scanner, ordinateur portable classique, …. souvent recommandés dans les PAI.

D’autres auront besoin d’une solution informatique efficace pour atteindre l’autonomie nécessaire à la réussite de leurs études et de leur vie sociale et professionnelle.  Pour les enfants éprouvant de grosses difficultés, des environnements informatiques tels que MEDIALEXIE sont plus appropriés seulement, ils ne sont pas adaptés pour l'enfant rapide poursuivant des études au delà du collège.

Devant le constat d'absence de solution adaptée, après de nombreuses recherches, d’écoute des enseignants et personnels de soins, l’association nationale des dys, l’ANAPEDYS, via sa branche Ordyslexie, a recherché une solution informatique semblant la plus simple et la meilleure dans la recherche d’autonomie et de performance pour une grande majorité des personnes dys. 

A partir, d’un cahier des charges, sa phase expérimentale c'est déroulée sous l'impulsion des médecins, orthophonistes et ergothérapeutes qui ont de suite vue intérêt de cette méthode de travail et les progrès des enfants. Après 6 mois d'utilisation, les retours d'expérience ont été unanimement positifs.

L'environnement informatique proposé permet à un enfant de gérer seul l'ensemble de ses prises de cours sans prise en charge particulière dès le CM2 ; une fois l'adaptation au clavier acquise.

L'outil proposé est un ordinateur magnéto tactile avec stylet équipé d’un logiciel spécialement créé pour la prise de note : OneNote.

Issu du monde de l'université et de l'entreprise, bien plus puissant qu'un simple traitement de texte, OneNote permet de créer des classeurs avec des intercalaires dont on tourne les pages. Ainsi, il résout les problèmes de rangement des cours et d’organisation. L'interface est totalement visuelle. OneNote manipule les textes mais également l'écriture manuscrite, les crayons numériques, le dessin. 

OneNote dispose d'un oralisateur de texte et manipule également les enregistrements sonores et les fichiers informatiques. Grâce à un OCR (reconnaisance optique) intégré, il permet d'éditer les textes des manuels scolaires numériques disponibles pour éviter les recopies et d’inclure directement les exercices du manuel dans le classeur d'exercice.

L'utilisation du stylet est absolument intuitive pour l'enfant qui trouve un outil plus puissant que son stylo, pour faire des maths, remplir une carte de géographie ou prendre un cours de physique sans difficulté, tandis que le clavier sera utilisé pour les textes avec des outils d'aide au langage (lecteur vocal, dictée vocale, correcteur d’orthographe, dictionnaire ).

Avec un scanner autonome, l’élève peut "rentrer dans l'ordinateur" tous les documents papier distribués en classe pour les inclure dans le cours et les remplir avec tous les outils (toujours selon le même principe, textes au clavier, dessins au stylet). 

L'enseignant n'à plus besoin de prévoir de ressources particulières pour les dys.

Cet outil permet de compenser les difficultés de l’élève sans lui rajouter de contrainte. L'enfant utilisant toujours le même outil pour ses prises de cours, les exercices, les devoirs le maitrisera rapidement et deviendra expert pour sa vie professionnelle.

Malheureusement, ce type d’appareil a un coût important que la très grande partie des parents d’enfant dys ne peut pas payer. Ce type d’ordinateur neuf coûte environ  180 000 XPF en métropole, sans l’application.

Il s’agit donc d’acquérir des ordinateurs d’occasion conditionnés dys à des coûts très intéressants à destination des enfants dys polynésiens.

COMMENT ?

L’APDys a réussi à obtenir le don de 60 ordinateurs du type recherché auprès d’une grande entreprise nationale.

La condition est toutefois de prendre ces ordinateurs sur place et en l’état. 

En lien avec messieurs Euvrard et Masson, animateurs d’Ordyslexie », le conditionnement des ordinateurs avec l’installation du logiciel One note adapté aux enfants dys  a été négocié à 5 967 XPF (50€) pièce auprès de la fondation Emmaüs. Cette dernière se chargera également de la mise en colis.

Chaque outil complet se compose de :

-       Ordinateur Lenovo X61t ou X200T, tablet PC à stylet magnéto tactile (digitalizer WACOM) ;

-       OneNote 2010 adapté aux enfants avec barre d’outils dys ;

-       guide de configuration accessible à des personnes peu expérimentées ;

-       guide d'utilisation adapté aux enfants, au format OneNote ;

-       un oralisateur de texte (Claro Read Pro) ;

-       des logiciels complémentaires (Adobe, conjugueur, traitement de texte ...).

 

Ceci représente une palette de 195kgs, soit 1,44 m3 à rapatrier depuis Paris vers Tahiti, dans un délai relativement court pour éviter des frais de stockage. Le transport doit être effectué par fret aérien, le délai par voie maritime risquant d’endommager les batteries des appareils.

Il est envisagé de permettre l’accès de ces outils aux enfants des familles les plus en difficulté par leur mise à disposition pour un coût modique de 15 000 XPF le temps nécessaire. 

Un appel a déjà été fait auprès des membres de l’association, des orthophonistes et du centre de consultations spécialisées de la direction de la santé. En outre, la direction de l’enseignement primaire envisage d’utiliser une dizaine de ces appareils dans les écoles.

COMBIEN ?

Le coût total de l’opération est évalué à 628 626 XPF dont : 

-       Conditionnement des ordinateurs (3 000€) : 358 000 XPF ;

-       Fret : 148 805 XPF - estimation, négociations en cours ;

-       Frais de dédouanement yc Droits &Taxes (30% valeur CAF) : 121 821 XPF.

Récemment créée, l’association ne dispose pas des moyens lui permettant d’effectuer l’avance de ces coûts. 

L’association APDys

L’association des dys de Polynésie s’est constituée le 23 août 2013 pour :

-       sensibiliser, informer les acteurs et les polynésiens sur les troubles des apprentissages et les difficultés qu’ils engendrent ;

-       soutenir les parents, les guider dans leurs démarches ;

-       être un carrefour d’échanges entre adultes et enfants dys, parents, avec les professionnels de l’enseignement, de la santé.

Pour créer un monde plus accueillant, permettant à ces enfants de gérer leur handicap, de développer leurs dons pour devenir des adultes responsables et épanouis, l’association a comme programme d’actions de :

-       Organiser des groupes d’échange et de partage des parents d’enfants dys (trouver des moyens de gestion, pour pouvoir faire face aux difficultés de scolarité, s’orienter dans le monde médical, ……) ;

-       Faire reconnaître les troubles de l’apprentissage comme handicap ;

-       Mettre à disposition des outils pour faciliter la gestion des troubles dys ;

-       Informer, former, les professionnels (enseignants, agents des dispensaires et antennes santé des archipels) ;

-       Informer le plus grand nombre sur ces troubles et leurs impacts.

Le bureau de l’association est composé de : Claudine ZAGHDA, présidente ; Agnès CARDANONE, vice-présidente ; Christine SACHET, trésorière et Eric DEAT, secrétaire.

Date de dernière mise à jour : 08/05/2014

×